La sophrologie appliquée au sport

Raymond ABREZOL est l’un des premiers sophrologues à avoir utilisé les techniques de sophrologie appliquées au sport en tant que préparateur mental.

Il a ainsi contribué à l’obtention de plus de 200 Médailles Olympiques et de championnats du monde grâce à la pratique de la sophrologie sportive.

Une rencontre décisive, une pression psychologique difficile à gérer, une tension musculaire trop importante…

images

 

Chaque sportif ressent beaucoup de stress lors d’une compétition et peut lui faire perdre ses moyens et faire changer le déroulement de l’épreuve.
Mal gérer, le stress peut amener le sportif à :

  • Une situation d’échec,
  • Une diminution de ses capacités physiques et mentales,
  • Une mauvaise coordination motrice, des blessures dues à une tension musculaire trop forte.

Grâce à la sophrologie, l’athlète est :

  • Plus à l’écoute de ses sensations, arrive à mieux gérer son stress, et pourra renforcer sa confiance en lui, lâcher prise,
  • Mieux préparé physiquement et psychiquement le jour de la compétition, car maintenir un bon mental pour un sportif est fondamental. Ainsi, il peut passer un certain cap, progresser, accroitre une meilleure cohésion dans un groupe, mieux vivre les victoires et de mieux gérer les défaites.

images-1

La sophrologie par ses techniques apporte une bonne récupération, un meilleur sommeil, une meilleure reprise d’entrainement après une interruption due à une blessure, de conserver un morale positif, et retrouver son niveau plus rapidement.
Cet équilibre du corps et du mental par la sophrologie peut permettre d’éviter des blessures à répétition, de fatigue, mais également de lassitude et de permettre aux sportifs de relativiser, de mieux appréhender la peur de mal ou de bien faire, souvent bloquant et inhibant et ainsi se libérer, se relâcher et trouver ainsi le bon « timings » le geste juste, précis, une meilleure concentration pour plus d’efficacité.
Que permet la sophrologie ?

La liste qui suit, sans être exhaustive, présente les principales indications de la préparation mentale :

  • Favoriser la récupération
  • Réguler le niveau d’activation (calmer ou dynamiser)
  • Objectiver la fixation des buts (sportif et extra-sportif)
  • Clarifier les facteurs de motivation (intrinsèque et extrinsèque)
  • Renforcer la confiance en soi
  • Limiter les pensées négatives et renforcer le discours interne positif
  • Gérer ses émotions, principalement la peur et la colère
  • Optimiser la concentration
  • Faciliter l’apprentissage technique sportif
  • « Apprivoiser » le stress précompétitif inhibiteur
  • Favoriser les relations au sein du groupe ou de l’équipe (entraîneurs, partenaires d’entraînement, etc.)

Pour répondre à ces problématiques le préparateur mental (le sophrologue) peut utiliser entre autre, outre des entretiens et des tests, des outils composés à partir des 4 éléments principaux suivant :

  • La respiration
  • La relaxation
  • L’autosuggestion (gestion des pensées)
  • L’imagerie mentale (utilisation de tous les sens pour créer une expérience dans sa tête)

Au regard des principales indications de la préparation mentale, 2 axes d’intervention sont possibles :

  • En séance collective : elle consiste à l’apprentissage ou l’entrainement des habilités mentales de base sans chercher à répondre directement à une problématique compétitive spécifique.

On parle alors parfois d’éducation à la préparation mentale ou d’accompagnement mental à l’entrainement.

Ces séances peuvent s’effectuer en dehors des séances de sport ou faire partie intégrante de la séance d’entrainement sportif.

Leur durée varie de 6 à 30 minutes environ.

Une séance par semaine durant la saison sportive suffit pour cet entrainement mental.

  • En séance individuelle : elle nécessite l’élaboration d’un programme d’entrainement mental personnel répondant à une demande précise bien souvent directement liée à une problématique compétitive.

Une séance dure 1 heure environ. Bien souvent, 1 à 3 séances suffisent pour apprendre à se relaxer et récupérer 3 à 5 séances pour régler un problème de stress et 10 à 12 séances seront nécessaires pour assurer le réel suivi d’un sportif pour une problématique particulière.

Pour tout renseignement sur ces prestations et rendez-vous : contactez-moi.

 

Be Sociable, Share!